Voyages

Pourquoi j’ai tant aimé le musée national d’histoire et culture des afro Américains de Washington ?

Hello les amis,

Comment allez-vous? Moi je vais très bien. Si vous me suivez sur Instagram, vous avez certainement vu que je rentre de 10 jours de vacances en famille absolument géniales. Bref, je vais vous parler aujourd’hui d’un musée qui m’a particulièrement émue. Il s’agit du musée national d’histoire et culture des afro Américains.

Dès mon arrivée à Washington DC, tout le monde me parlait de ce célèbre musée inauguré en 2016 par le président Obama et qu’il fallait absolument visiter. Quand je vous dis tout le monde, je parle de mon entourage, jusqu’aux commerçants, en passant par les chauffeurs de taxis. Il fallait donc que j’aille visiter ce musée. A vrai dire je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre mais croyez-moi j’ai été agréablement surprise.

1. L’extérieur

Le building en lui-même est un vrai symbole car il est fait de ferronnerie rappelant celle travailllée par les esclaves afro-américains au XIXe siècle et couvert d’écrans de cuivre qui changent de couleur entre le jour et la nuit.
Le musée est également très bien situé car il se trouve dans le quartier des musées entre le Lincoln Memorial et le Capitole.
Depuis son inauguration en 2016, ce musée ne désemplit pas. Bien que gratuit, vous devez absolument réserver en ligne des planches horaires de visites. Accrochez-vous car les places partent très très vite!

2. Les expositions :

Prévoyez un minimum 5 heures de visite, tant ce musée est grand. Il est composé de 7 niveaux :

  • Les 3 niveaux aux sous-sols sont centrés sur l’histoire et vous font littéralement voyager dans le temps. Vous l’aurez compris la visite commence symboliquement aux sous-sols pour mettre en evidence la période sombre de l’esclavage. Puis l’on remonte progressivement durant la visite pour évoquer la ségrégation raciale (abolie en 1964), la lutte pour les droits civiques, jusqu’à l’élection du président Barack Obama.
  • Les 3 autres niveaux à l’étage quant à eux sont centrés sur la culture. Vous y trouverez des galeries rendant hommage aux Afro-Américains pour leurs œuvres dans divers domaines dont les sports, les arts, les sciences, le commerce, la musique et la littérature.
  • L’exposition du moment au rez-de-chaussée est sur Oprah Winfrey. Pour la petite histoire elle fait partie des donateurs privés (dont Michael Jordan) qui ont aidé à la construction de ce musée.
    Honnêtement je suis passée par toutes les émotions: la tristesse, la colère, la joie mais j’en suis ressortie riche.

3. Le voyage culinaire

La découverte de la culture afro américaine s’étend jusqu’au restaurant où pouvez déguster du poulet grillé, du maïs et du même du gombo.
Malheureusement je n’ai pas eu la chance de déguster les plats de ce café. Mais je compte bien y retourner.

Infos pratiques :

National Museum of African American History and Culture (NMAAHC)
https://nmaahc.si.edu


Sandra L

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *